Neymar, un talent gâché ?

Le joueur le plus cher du monde, Neymar, semble avoir régressé depuis son arrivé au PSG. Alors simple méforme physique ou problème plus profond ? 

La statistique : Zéro

Zéro. C’est le nombre de vote que Neymar a obtenu lors de la cérémonie de la Fifa, « The Best » le 24 septembre dernier. En effet, le numéro 10 du PSG, troisième de l’édition 2017 à vu sa popularité chuter de manière vertigineuse en seulement un an.

Mais alors pourquoi ? On pense évidemment à cette blessure survenue le 25 février contre l’OM. Blessure qui a tout d’une fausse excuse mais qui a stoppé net la progression annuelle de Neymar. En effet, le brésilien acheté 222 millions d’euros par le PSG n’a pas saisi l’opportunité en or qui lui a été offerte : briller dans une Coupe du Monde où le Brésil était l’un des grands favoris. Pire, il s’est ridiculisé aux yeux de tous, faute à ses simulations et à ses exagérations incessantes. (On pense alors aux nombreux détournements sur les réseaux des chutes du « Ney » ou à ce bar au Brésil offrant un verre à chaque fois que le numéro 10 se retrouvait à terre).

Résultat de recherche d'images pour "neymar au sol"
Neymar au sol durant la Coupe du Monde de football 2018

Au-delà de ses simulations, son manque de combattivité et de rigueur a souvent été mis en avant durant sa première partie de saison au PSG, et de manière criante, contre la récente défaite à Liverpool (3-2). Les supporteurs parisiens lui reprochent également de jouer parfois tout seul, par exemple contre le Real de Madrid en huitièmes de finale allée l’an passé.

Pourquoi Neymar n’a plus le même statut qu’à Barcelone ?

Les démons de Neymar ne sont pas nouveaux. À Barcelone, le brésilien n’a jamais été reconnu pour son Fair-play ou pour ses aptitudes défensives. Alors pourquoi ce changement de jugement ?
Tout simplement car le statut du joueur de 26 ans a changé. Neymar a quitté Barcelone pour ne plus être l’ombre de Messi, il se doit donc d’être le Messi du PSG. Le joueur central du collectif. Il ne peut plus être le « petit frère » de la superstar barcelonaise à qui l’on pardonnait les bêtises. La pépite brésilienne se doit d’être le leader d’un club au projet très ambitieux et son comportement doit être irréprochable. Il doit être le leader naturel d’un PSG qui peine à progresser au niveau européen.

L’exemple type à suivre pour Neymar…

Regardons par exemple l’évolution du comportement de Cristiano Ronaldo. Lorsque le portugais a signé au Real Madrid et est devenu, en 2009, le joueur le plus cher de l’histoire, on lui reprochait aussi son comportement et ses simulations à Manchester United. Or le célèbre numéro 7 a par la suite considérablement réduit ses trucages et a pris ses responsabilités, pour devenir le joueur que l’on connait aujourd’hui.

Neymar et Ronaldo à la mi-temps d’un match de Champions League le 14 février 2018 à Madrid / Gonzalo Arroyo Moreno/Getty Images

Qu’est-ce que Tuchel peut apporter au brésilien pour qu’il s’épanouisse totalement ?

Et ça tombe bien car sous Tuchel, Neymar semble plus épanoui et plus conscient du rôle qu’il doit jouer au sein de l’équipe. Repositionné, dirigé, et plus docile, la complicité entre le technicien allemand et le joueur brésilien semble excellente. Le match contre l’étoile rouge de Belgrade est par exemple, de très bonne augure. Collectif, très en jambe et virevoltant, le brésilien s’est attribué un triplé, dont deux coups francs somptueux. Reste à savoir si Neymar, pourra et mènera le Paris-Saint-Germain tout en haut des étoiles européennes. Il faudra attendre le 24 octobre prochain, contre Naples pour voir si le numéro 10, brillera de milles feux et confirmera son statut de MVP au sein du club de la capitale, contre les grosses écuries européennes.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *