Ligue des Champions : Bilan de la 3ème journée

Un PSG miraculé, la Juventus qui asphyxie Manchester United, Dortmund qui étrille l’Atletico… En bref : une journée de Ligue des Champions palpitante. Nous sommes déjà à la moitié des phases de poule de cette édition 2018/2019. Entre surprises et désillusions, miracles et logique des choses, les 16 matchs au programme ont répondu à nos attentes. Miam dresse le bilan. 

Groupe C : Paris décevant, Liverpool au rendez-vous

PSG – Naples

Encore une désillusion pour le club qui, chaque année, a l’ambition de gagner la Champions League. Un résultat accroché in extremis et des doutes qui persistent. Voilà la situation du PSG après leur nul deux partout contre un Napoli ambitieux ce mercredi soir au Parc des Princes.

Les Parisiens ont seulement existé lors des quinze premières minutes de chaque mi-temps. Naples a logiquement ouvert le score  à la 29ème minute grâce à leur pépite Lorenzo Insigne (contraint de sortir sur blessure à la 50ème minute). Mais Paris s’est montré plus ambitieux au retour des vestiaires et a trouvé la faille grâce au CSC de Mario Rui provoqué par Thomas Meunier. Au lieu de pousser après l’égalisation, les joueurs de Thomas Tuchel se sont relâchés et ont encaissé un but à la 77ème minute marqué par le Belge Driss Mertens. La suite, on la connait. Di Maria a sorti son équipe d’une situation très inconfortable grâce à ce magnifique but dans le temps additionnel.

Liverpool – Etoile Rouge de Belgrade

A Anfield, pas de surprise. Victoire 4-0 des Reds qui s’emparent, par la même occasion, de la tête de la poule. C’est encore une fois le trio magique Salah – Firmino – Mané qui s’est illustré en inscrivant tous les buts de leur équipe (doublé pour Salah). Liverpool a vite oublié la déception de la défaite à Naples lors de la dernière journée. Belgrade a encaissé dix buts en deux matchs, de quoi revoir quelques fondamentaux à l’entraînement.

Groupe F : Lyon déroutant, City déroule

Hoffenheim – Lyon

Un match fou qui aurait pu basculer d’un côté ou de l’autre. Les deux équipes peuvent avoir des regrets mais se contentent du point du match nul. La première mi-temps a clairement été à l’avantage des Allemands qui n’ont eu de cesse de centrer devant la cage d’Anthony Lopes.

C’est pourtant les Lyonnais qui ont ouvert le score grâce à Bertrand Traoré à la suite d’une énorme erreur du défenseur central. Mais l’OL était trop faible défensivement et a encaissé deux buts logiques (un avant la mi-temps et un en début de seconde période). C’était sans compter sur l’irrégularité chronique de l’Olympique Lyonnais depuis le début de la saison. Sans être bons ni dominer leurs adversaires, les hommes de Génésio ont marqué deux buts coup sur coup (Ndombele à la 59ème et Depay à la 67ème) à la stupeur générale. Toutefois, Lyon s’est fait rejoindre dans les derniers instants à cause d’un but litigieux d’Hoffenheim. Score final 3-3.

Chaktior Donetsk – Manchester City

Dans l’autre match du groupe, Manchester City s’est facilement imposé à Donetsk grâce à des buts de David Sylva, Aymeric Laporte et Bernardo Sylva. Les Citizens auraient bien pu s’imposer plus largement (David Sylva a touché deux fois les montants).

Manchester City prend donc la tête du groupe, un point devant Lyon. Les deux équipes pourraient quasiment valider leur ticket pour les huitièmes de finale dès la prochaine journée.

Groupe A : premier point pour Monaco, Dortmund magistral

Club Bruges – Monaco

Monaco est en crise, et ça se voit ! Ils ont tout de même réussi à décrocher leur premier point en C1 cette année contre des Belges offensifs qui peuvent avoir des regrets. La première mi-temps de Monaco est intéressante. Ils ouvrent le score à la demi-heure de jeu grâce au premier but européen du jeune Sylla. Toutefois, ils sont très vite rejoints par Bruges (Wesley à la 39ème). La deuxième période est nettement à l’avantage des Belges mais Monaco a tenu bon. Les joueurs de Thierry Henry vont devoir se remobiliser pour enfin retrouver le succès en Ligue 1 dès ce weekend.

Borussia Dortmund – Atlético de Madrid

C’est le gros résultat de la soirée de mercredi. Un match qui témoigne d’un début de saison remarquable et flamboyant de Dortmund. Gagner par quatre buts d’écart face aux défensifs Colchoneros est une sacrée performance. Les buteurs : Witsel, Guerreiro – deux fois – et le jeune Britannique Sancho. Carton plein pour le Borussia en C1 cette année qui file vers la qualification en huitièmes.

Groupe H : la Juve indomptable, Valence cale

Manchester United – Juventus

C’était la grosse affiche de mardi soir, un classique de Champions League très attendu au vu des multiples enjeux du match. Bien évidemment, tout le monde attendait le retour de la légende Cristiano Ronaldo à Old Trafford. Lui qui a gagné la Ligue des Champions avec les Red Devils en 2008 a sans aucune surprise été très applaudi par son ancien public. On attendait également les retrouvailles entre Paul Pogba et son ancien club mais aussi entre José Mourinho et CR7 (dont la relation avait été compliquée au Real Madrid).
Le match a bien tenu ses promesses et c’est la Vielle Dame qui s’est imposée 1 but à 0 grâce à la réalisation de l’argentin Paulo Dybala qui compte quatre buts cette saison en Champions League. Victoire logique des Italiens qui ont étouffé les Anglais pendant presque tout le match.

Young Boys Bern – Valence

Dans l’autre match du groupe, les Young Boys de Bern et Valence se sont quittés sur un match nul (1-1). Les Valentinois avaient pourtant bien débuté le match en se procurant plusieurs occasions et en ouvrant le score à la 26ème minute grâce à l’attaquant belge Michy Batshuayi prêté cette saison par Chelsea. Pourtant, au retour des vestiaires, ce sont les Suisses qui poussent et vont se procurer un penalty transformé à la 55ème minute par l’ancien attaquant parisien Guillaume Hoarau.

Groupe G : le Real souffle, la Roma assure

Real Madrid – Viktoria Plzen

Enfin un peu d’air pour les Merengue, la tête sous l’eau depuis plusieurs semaines. Le Real a gagné 2 à 1 au Bernabeu face aux modestes Tchèques de Plzen. Une victoire qui fait du bien pour un Real en crise. La victoire n’a pourtant pas été nette et sans bavure. Les Madrilènes ont ouvert le score grâce au 57ème but en C1 de Karim Benzema, devenant le quatrième meilleur marqueur de l’histoire de la compétition. Puis, Marcelo a doublé la mise à la 55ème minute d’une magnifique balle piquée. Mais avec Madrid rien n’est facile cette saison : les Tchèques ont réduit le score à dix minutes de la fin avant de mettre une pression sur les buts de Keylor Navas.

As Rome – CSKA Moscou

L’AS Roma, quant à elle, a logiquement dominé les Moscovites, champions de Russie en titre, 3 buts à 0. Encore une fois, le Bosnien Edin Dzeko a été impérial et s’est offert un doublé (30ème et 43ème minute). Enfin, le jeune Under a apporté sa pierre à l’édifice à la 50ème minute. Statu quo en tête du groupe. Madrid et Rome comptent toutes deux six points et se partagent les places qualificatives pour le prochain tour.

Groupe B: Barça intouchable, Tottenham à la rue

Barcelone – Inter Milan

Carton plein pour les Blaugrana en Ligue des Champions cette année : trois matchs, trois victoires. Le Barça s’est imposé à domicile deux buts à zéro contre l’Inter. Ils étaient pourtant privés de la Pulga Leo Messi, blessé au bras samedi dernier. Les buts sont signés Rafinha (32ème min) et Jordi Alba (83ème min). Barcelone est impérial cette année, rares sont ceux qui peuvent actuellement rivaliser avec eux…

PSV Eindhoven – Tottenham

Un peu plus tôt dans la soirée, le PSV et les Spurs se sont quittés sur un score nul 2-2. C’est une campagne européenne noire pour Tottenham qui ne comptabilise qu’un seul point après trois journées. Ils en sont les seuls responsables car ils ont encore une fois perdu des points à cause d’erreurs individuelles.

La première intervient à la demi-heure de jeu quand Alderweireld se fait piquer le ballon par Lozano qui part seul au but et marque. Puis à dix minutes de la fin quand Lloris part, comme trop souvent, à l’abordage en dehors de sa surface et se fait expulser pour un tacle en position de dernier défenseur. Entre temps, l’ancien Parisien Lucas avait égalisé avant la mi-temps et Harry Kane avait doublé la mise au retour des vestiaires. Mais en infériorité numérique, les Spurs encaissent un but à trois minutes de la fin, signé De Jong.

Groupe E: le Bayern à l’arrachée, l’Ajax au contact

AEK Athènes – Bayern Munich

On retiendra les trois points du côté bavarois et sûrement pas leur première mi-temps pauvre en jeu et en ambition. Dans un stade chaud et à un horaire inhabituel, le Bayern a su faire la différence en trois minutes grâce aux buts de Martinez et de l’incontournable Lewandowski (61ème et 63ème minutes). Les Grecs ont longtemps cru décrocher leur premier point cette saison mais il n’en a pas été ainsi (0-2).

Ajax Amsterdam – Benfica

C’est le retour de l’Ajax au plus haut niveau européen. Après trois journées, les Hollandais comptent sept points à égalité avec le Bayern. Ils ont pourtant dû batailler pour s’imposer à domicile contre Benfica. Les Portugais ont tenu tout le match et ont finalement cédé dans le temps additionnel suite au but de Mazraoui. Victoire logique d’Amsterdam qui maintient Benfica à quatre longueurs au classement.

Groupe D: belle opération pour Porto

Lokomotiv Moscou – FC Porto

Sûrement le groupe le moins relevé cette année et par la même occasion le moins intéressant. Le FC Porto se hisse logiquement en tête de cette poule avec sept points grâce à une belle victoire à l’extérieur dans des conditions climatiques assez rudes. Marega, Herrera et Corona sont les buteurs portugais contre un but de Mirantchouk côté moscovite (1-3).

Galatasaray – Schalke 04

Dans l’autre match du groupe, les deux équipes se sont neutralisées (0-0). Les Turcs ont été longtemps dominés et s’en sont sortis grâce à un grand Muslera, auteur de plusieurs parades. Schalke et Galatasaray restent donc respectivement deuxièmes et troisièmes de la poule D.

Voilà, vous savez tout. Prochain rendez-vous dans quinze jours où tout ce qui est établi peut complètement basculer. C’est la magie de cette compétition… A suivre sur Miam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *